Le thym aromate et plante médicinale a de nombreuses vertus

Le thym plante vivace et aromatique qui aime le soleil et les sols rocailleux pousse naturellement à l’état sauvage dans les garrigues du sud de la France. Il est bien connu depuis l’antiquité pour ses nombreuses vertus.

Si vous avez la chance d’avoir un jardin bien ensoleillé, il pourra être planté et poussera généreusement sans soin particulier et en ne nécessitant pas d’arrosage.

Il vous offrira son odeur généreuse au soleil couchant après une chaude journée. Vous pourrez aussi pour le plaisir le respirer en passant doucement votre main sur ses branches.

Il fera le bonheur des insectes butineurs. Notamment les abeilles qui nous offrent leur miel. En sachant que le miel de thym est particulièrement riche en vertus médicinales.

Le thym est également très apprécié pour ses saveurs uniques qu’il ajoute aux plats. Quelques branches fraîches de thym parfumeront de nombreuses recettes (poissons, grillades, légumes et pot-au-feu, etc.).

On l’utilise aussi maintenant dans des desserts (sorbets, crème brûlée). Enfin le miel de thym est particulièrement savoureux et crémeux.

Mais cette plante a aussi d’énormes bienfaits sur la santé. En tisane elle aura également de nombreuses vertus médicinales.

Petite histoire de thym.

HuileEssentielleThym © marrakeshh-Fotolia.com

HuileEssentielleThym © marrakeshh-Fotolia.com

Cette plante est de la famille des lamiacées (menthe, sauge, romarin, lavande, sarriette, origan, etc.) qui sont des plantes herbacées ou arbrisseaux aromatiques.

Dans le sud il porte les jolis noms de farigoule ou serpolet et fait partie intégrante de la cuisine méditerranéenne.

Depuis l’Égypte ancienne, le thym est connu et utilisé pour ses nombreuses vertus médicinales. C’était un des ingrédients sélectionnés pour embaumer.

En Grèce antique on produisait déjà du miel de thym. L’apiculture étant une activité très développée dès le VIIème siècle avant J.C. Il est d’ailleurs encore beaucoup utilisé dans la cuisine actuelle (fromage de chèvre au miel, pâtisseries, pistaches, etc.).

Les Romains utilisaient le thym pour leurs crèmes de beauté et leurs parfums.

Mais c’est aussi pour ses bienfaits thérapeutiques que le thym est apprécié depuis toujours.

Le thym, plante médicinale.

Le thym va être utilisé pour soigner et soulager de nombreux maux. On le prescrit en tisane et infusion. On en fait de l’huile essentielle en aromathérapie. On le retrouve également en phytothérapie.

Le thym est antifongique, antiseptique, antiviral et antibactérien. Ses prescriptions sont nombreuses. Il agit sur les infections des voies respiratoires (rhume, bronchite, angine, emphysème, asthme. Coqueluche.) Par son action antivirale, il participera à leur guérison.

Il a également une action bénéfique sur le système génito-urinaire et les troubles bucco-dentaires et digestifs (diarrhées, plaque dentaire.).

Enfin, c’est un tonique aux pouvoirs immunostimulant et anxiolytique puissants. En cas d’asthénies physiques, et psychiques, anxiété, d’état grippal et de fatigue et même de perte de cheveux, il sera efficace.

En cas d’inflammations de la sphère ORL.

TisaneThym © Manuel Adorf-Fotolia.com

TisaneThym © Manuel Adorf-Fotolia.com

(rhume, sinusite, angine, bronchite, asthme, etc.)
Le thym est souvent utilisé dans le traitement des maladies respiratoires. Il a un effet très positif sur la fluidification des sécrétions et soulage la toux.

Pour vous soulager, ajoutez 2 cuillères à soupe de thym dans une casserole d’eau bouillante et placez votre tête par-dessus en vous couvrant d’une serviette. Respirez doucement pendant quelques minutes.

En cas de coqueluche ou de toux quinteuses, mettez 4 cuillères à soupe de thym par litre d’eau. Faites bouillir jusqu’à réduction de moitié, sucrez au miel. Consommez-en 1 cuillère à soupe toutes les 2 heures, et au moment des crises.

En tisane, laissez infuser 1 cuillère à café de thym séché dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 minutes. Buvez plusieurs tasses par jour.

En aromathérapie en cas de rhume, refroidissement faites-vous un jus de citron avec 1 goutte d’huile essentielle de thym thymol diluée dans une cuillère de miel.

Il agit contre la plaque dentaire et sera antiseptique.

Le thym contient du thymol qui a des effets très bénéfiques sur la santé de notre bouche, notamment les caries et les bactéries qui causent la gingivite ainsi que contre la mauvaise haleine.

À la place de votre rince-bouche ordinaire, faites infuser 1 cuillère à café de thym dans 100 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrez le mélange et laissez refroidir. Rincez-vous la bouche ou faites un gargarisme avec cette préparation 2 à 3 fois par jour.

Pour avoir des dents blanches : pulvérisez du thym et utilisez la poudre à la place de votre dentifrice, 2 fois par semaine.

Il peut agir contre la perte de cheveux.

Le thym est soupçonné d’avoir des effets bénéfiques sur la repousse des cheveux.

Ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de thym à thymol directement dans votre shampoing et lavez-vous les cheveux avec.

Sinon, dans un flacon vide, mélanger 6 gouttes d’huile essentielle de lavande, 6 gouttes d’huile essentielle de thym et 100 ml d’huile végétale d’amande. Massez votre cuir chevelu avec ce mélange et laissez reposer 20 minutes avant de vous laver les cheveux.

Il agit contre l’anxiété.

Fatigue-©-Fotolia.com

Fatigue-©-Fotolia.com

Le carvacrol qui est un des constituants du thym a des effets relaxants, ce qui peut avoir un effet positif sur les gens souffrant d’anxiété.

En infusion : 1 cuillère à café de thym séché dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes. Boire plusieurs tasses par jour.

En bain avec un effet tonique et reconstituant, utilisez 500 g de thym pour 4 litres d’eau. Faites bouillir pendant 5 min et vous laissez infuser pendant 10 min, filtrez et versez dans l’eau de votre bain.

Pour lutter contre la fatigue.

En aromathérapie, ajoutez 5 gouttes d’huile essentielle de thym à thymol et 5 gouttes d’huile essentielle de giroflier dans 10 ml d’huile végétale (amande, noisettes, par exemple). Vous vous massez la plante des pieds avec cette préparation.

Quelques conseils pour une bonne utilisation de la plante

bullet_ball_glass_red1 cuillère à café égale 5 g de plante

bullet_ball_glass_red1 cuillère à dessert égale 10 g de plante

bullet_ball_glass_red1 cuillère à soupe égale 15 g de plante

Pour réussir vos tisanes, infusions et décoctions, utilisez les bons ustensiles et les bons produits.

bullet_ball_glass_redUtilisez une bouilloire ou une casserole en inox, jamais d’aluminium ni de cuivre.

bullet_ball_glass_redChoisissez une théière en terre, en porcelaine ou en verre.

bullet_ball_glass_redFiltrez votre tisane avec une passoire en coton, en roseau ou, à défaut, en nylon.

bullet_ball_glass_redPréférez les cuillères en bois.

bullet_ball_glass_redEmployez de l’eau faiblement minéralisée Volvic, Évian, par exemple.

bullet_ball_glass_redSi vous sucrez vos tisanes, utilisez du miel. Et idéalement du miel de thym.

TémoignageComment préparer une infusion de thym.
Préchauffez votre théière avec de l’eau bouillante que vous jetterez ensuite. Faites bouillir de l’eau. Jetez celle de la théière, ajoutez-y le thym et faites couler l’eau bouillie dessus. Faites infuser 1 à 2 min une tisane de plantes fraîches, 5 à 15 min pour le thym séché.

TémoignageComment préparer une décoction de thym.
Portez l’eau à ébullition, ajoutez-y les branches de thym et laissez bouillir à petit feu, selon indication (3 à 30 min). Laissez infuser quelques minutes, filtrez tout de suite. Pour verser, faites comme pour l’infusion.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.