Naturopathie : le grand dossier #3

Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir les grands principes de la naturopathie et ce que cette pratique peut vous apporter au quotidien à travers un grand dossier en 5 articles.

Dans ce troisième volet de notre grand dossier sur la naturopathie, nous allons aborder la DETOX !


ARTICLE 3 : La DETOX, pourquoi et comment?

Dans le précédent article, nous avons abordé l’hygiène de vie et l’importance d’une alimentation saine. Néanmoins, malgré nos efforts, notre corps s’encrasse. Il a moins d’énergie, nous sommes plus fatigués, notre peau se ternit, nos ongles cassent ou nous tombons plus facilement malade.

Mais alors que faire? C’est là que la DETOX intervient !

Ce concept, remis au goût du jour, ne date pas d’hier. Les Esséniens, en passant par la Grèce Antique, tous pratiquaient le jeûne, une des techniques de détoxification pour se purifier.

Petit rappel : la notion de tonies et toxiques

Notre corps produit naturellement des toxines, c’est-à-dire des déchets de nos propres cellules ou issus de l’utilisation de protéines ou d’hormones.

Naturellement, lorsque votre organisme fonctionne de façon optimale, il a la capacité d’éliminer ses propres déchets. Pour cela, il utilisera les urines, la peau, les poumons et les intestins.

En revanche, il n’ pas été conçu pour pallier la quantité croissante d’éléments extérieurs (les toxiques) absorbés chaque jour.

 

QU’EST CE QU’UNE CURE DETOX ?

Il s’agit de mettre votre système digestif au repos et permettre à votre organisme d’évacuer tous les déchets accumulés.

D’une simple pause de quelques jours à un grand nettoyage de 21 jours, le choix est vaste. Tout dépendra de votre objectif, du temps disponible et de vos besoins.

Plus elle sera longue, plus elle sera bénéfique. Mais le mieux étant l’ennemi du bien, si vous ne disposez pas d’un grand laps de temps, n’hésitez pas à tester la détox de quelques jours. Cela pourrait permettre à certain(e)s d’entre vous de se faire une idée de ses bienfaits et de l’incorporer en douceur dans leur quotidien.

 

Qu’à-t-on à y gagner ?

  • Une digestion légère,
  • Un transit régulier,
  • De l’énergie, une meilleure concentration,
  • De la bonne humeur, un doux sentiment de légèreté,
  • Une meilleure régulation du poids, souvent moins de cellulite,
  • Une belle qualité de peau, des ongles et des cheveux forts,
  • Et bien plus selon chacun (perte de poids, moins de compulsion alimentaire, nouvelle hygiène de vie, etc…)

Pourquoi faire un repos digestif ?

Lorsque votre digestion est dite « parfaite », votre corps utilise 40% de son énergie pour digérer. Comme cela est rarement le cas, nous constatons bien souvent une fatigue post-prandiale, le fameux coup de pompe d’après repas.

Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre organisme était au repos digestif, il pourrait utiliser cette énergie disponible pour réparer, nettoyer et évacuer les toxiques.

 

LES CURES POSSIBLES

1/ La monodiète

La monodiète consiste à ne manger qu’un seul aliment sur une période de temps donnée allant d’un repas à une semaine ou plus. Facilement

assimilable, la digestion sera plus rapide.

*Principe : mangez à votre faim cru ou cuit en privilégiant les aliments de saison.

Voici quelques exemples :

Au printemps, des pommes, des carottes ou des artichauts.

En été, des pêches, des abricots ou des concombres.

En automne et hiver, du raisin blanc, des pommes, des céréales.

*Durée : d’un soir à une semaine, voir 15 jours, tout dépendra de vos besoins de décrassement et de vos réserves physiques et psychiques.

*Contre-indication : il n’y en a pas réellement mis à part les personnes diabétiques, hépatiques et bien entendu les femmes enceintes ou allaitantes. Sachez vous écouter et n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste. La détox fait partie des techniques connues et utilisées par les naturopathes.

2/ Le Jeûne

Le jeûne fait beaucoup parler de lui depuis quelques années. Il ne date pourtant pas d’hier puisqu’Hippocrate le préconisait déjà.

*Principe : exclure volontairement toute nourriture en buvant uniquement de l’eau (jeûne hydrique) ou pratiquer un jeûne total (ni nourriture, ni boisson).

*L’intérêt : mettre son organisme au repos quasi total. Le jeûne est une détox de fond car les intestins, n’ayant rien ou presque à digérer, ne fonctionnent quasiment pas. Le jeûne est donc plus puissant que la cure monodiète. Il demandera de ce fait davantage de préparation.

*A savoir : Priver son corps de nourriture revient à le priver de calorie. Or, même au repos, notre organisme consomme des calories. Une fois les réserves de sucres épuisées, il passera aux graisses et dans une moindre mesure aux muscles.

Si pour certaines personnes cette cure peut faire des merveilles, pour d’autres le jeûne peut être déconseillé. Il est toujours préférable de prendre conseil auprès d’un naturopathe ou d’un médecin avant de se lancer.

Lire notre article dédié au jeûne ici

3/ Ma recommandation : la cure de jus

Le principe reste identique à un jeûne hydrique, sauf que dans ce cas vous consommez des jus de fruits et légumes frais à la place de l’eau. Les fibres ayant été écartées, vos intestins ne fonctionneront quasiment pas.

En revanche, vous profiterez d’un apport extraordinaire en vitamines, minéraux et oligoéléments. Attention toutefois à réaliser vos jus frais vous-même avec un extracteur de jus afin de préserver le maximum des bienfaits des fruits et légumes consommés.

CONSEILS : 

Commencer par la monodiète en incorporant des jus. N’hésitez pas à varier les fruits et les légumes, vous serez ainsi certains d’avoir une grande variété d’apports.

Préférez également les jus de légumes, verts, bio et de saison.

 

Quelques idées de jus pour vous lancer !

COCO GREEN

  • 1/2 tasse d’eau de coco
  • 2 branches de chou frisé ou kale
  • 2 poignées de laitue romaine
  • 1 poignée de pousses d’épinard

GREEN JUICE

  • Quelques feuilles de salade
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 branche de céleri
  • 1 belle poignée de pousses d’épinard
  • 1 pomme
  • 1 concombre

LE CLASSIQUE : CAROTTES ET POMMES

  • 2 carottes
  • 2 pommes
  • 1 cm de racine de gingembre frais

D’autres recettes savoureuses ici

Nous espérons que cet article vous aura donner tous les éléments nécessaires afin de mieux comprendre le principe de la DETOX.

Si vous souhaitez vous lancer dans une détox, n’hésitez pas à consulter un naturopathe afin de faire un bilan préalable. Il/elle sera aussi de bons conseils pour vous orienter de votre choix de cure.

A très bientôt pour la suite de notre dossier.

 


Cet article a été rédigé par Audrey CARSALADE, naturopathe et coach certifié en santé, nutrition et bien-être.
Retrouvez les conseils d’Audrey sur son blog Naturopathie coaching et sur les réseaux sociaux.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.