La cornouille, fruit du cornouiller

Jus de fruits à base de baies : testez le fruit du cornouiller

A l’instar des baies sauvages comme les mûres ou les myrtilles, les fruits du cornouiller sont comestibles et présentent de nombreux bienfaits pour l’organisme.

Le cornouiller : un arbuste aux baies méconnues

Nous avons tous croisé des cornouillers en fleurs lors de nos promenades. Ces arbustes aux fleurs jaunes se plaisent sur des sols calcaires. Son bois est à l’image du sol sur lequel il grandit : dur comme de la pierre. Il en tire d’ailleurs son nom latin : Cornus Mas, cornus signifiant corne. Ce bois était utilisé notamment pour fabriquer des manches d’outils (pelle, râteau …).

Le cornouiller mâle pousse à l’état sauvage. Il trouve souvent sa place le long des haies. L’une de ses qualités d’arbre est en effet d’avoir des racines très denses qui aident à stabiliser le sol.

Les fruits du cornouiller mâle : les cornouilles

Autant sa floraison est précoce, autant son fruit est tardif. C’est à la fin de l’été que les cornouillers mâles donnent des baies rouges. Les cornouilles sont ces petits fruits à mi-chemin entre des olives et des cerises. Mûrs, ce sont des fruits rouges contenant un noyau. Leur goût est très acidulé, voire amer lorsqu’ils ne sont pas assez mûrs. Les cornouilles se mangent donc le plus souvent en confiture ou en gelée. Il est possible de les passer à l’extracteur de jus (sans le noyau), accompagnées d’oranges et de citron. Afin de retirer plus facilement le noyau, il vaut mieux attendre la parfaite maturation du fruit.

Tout d’abord vert comme une olive avant d’être mûre, la cornouille prend des teintes successivement de l’orangé au rouge carmin. Très acide avant sa maturité il gagne en douceur quand il atteint un rouge foncé et une texture plus molle.

Les vertus des fruits du cornouiller mâle

Il est étonnant que le fruit du cornouiller soit tombé dans l’oubli, tant ses propriétés furent reconnues par le passé. Dès l’Antiquité, les cornouilles furent utilisées pour soigner les maux de ventre tels que la diarrhée. Sa teneur en Vitamine C est bien plus élevée que pour un citron. Ce fruit contient aussi de l’anthocyane, un antioxydant qui aide à lutter contre le cancer. Relisez notre article sur les antioxydants.

Soigner les maux de ventres avec les cornouilles

Traditionnellement, les cornouilles étaient utilisées dans le traitement de la dysenterie et de la diarrhée. Son action astringente est due à une haute teneur tannique. Elles ont ces vertus en commun avec d’autres baies. Consultez notre article sur les bienfaits des baies.

Les cornouilles et leur effet tonifiant

Les baies de cornouiller possèdent d’excellentes propriétés réparatrices en raison de leur teneur élevée en minéraux. Riche en calcium, potassium, cuivre, fer, manganèse, zinc et une bonne source de sodium, le cornouiller favorise la récupération après une maladie. Boire du jus de cornouille, obtenu à l’extracteur de jus peut accélérer la récupération après un épisode de diarrhée intense.

La cornouille : un hépatoprotecteur naturel

Des recherches sur les propriétés et les bienfaits du cornouiller sur la santé ont montré que la consommation régulière des baies améliore la fonction hépatique en exerçant une forte action hépatoprotectrice.  Pour information, le citrate de bétaïne est un hépatoprotecteur.

La cornouille améliore la fonction rénale

La médecine traditionnelle chinoise a mis en lumière les vertus diurétiques des cornouilles. La consommation de jus de cornouille stimule la production d’urine. Et par le fait, ce processus soutient la fonction rénale normale. La cornouille est donc un fruit qui favorise la détoxication, aide à diminuer le taux de sel et à réduire l’hypertension artérielle.

Les propriétés antibactériennes et antivirales des cornouilles

La vitamine C présente dans le fruit du cornouiller est idéale pour la prévention du rhume et de la grippe. C’est aussi un puissant agent anti-inflammatoire, antiviral et antibactérien naturel. Pour optimiser des vertus, il est important de consommer les baies de cornouiller crues.

Des antioxydants en pagaille dans les cornouilles

Enfin, comme la plupart des baies, le cornouiller contient de grandes quantités d’antioxydants qui protègent des radicaux libres. Consommer des jus de cornouilles peut aider à lutter contre le cancer et certaines maladies chroniques.

Le cornouiller et ses fruits : un allié santé pour l’alimentation

Les fruits du cornouiller constituent un excellent apport à notre alimentation grâce à leur teneur généreuse en vitamines et en minéraux. Non seulement ils favorisent les fonctions hépatiques et rénales, mais ils aident également à apaiser les muqueuses au niveau du tractus gastro-intestinal. Ils contribuent à éliminer les infections et à recouvrer la santé. Si elles sont consommées crues, les baies de cornouiller ajoutent à notre apport quotidien en antioxydants et, ce faisant, protègent contre les dommages causés par les radicaux libres et les problèmes de santé associés.

Les médecines douces traditionnelles recommandent de consommer des cornouilles comme agent antidiabétique et antihistaminique naturel (certaines vertus n’ont pas encore été prouvées par des résultats de recherche – il est donc important de demander son avis à un professionnel de santé ou à nutritionniste avant de vous lancer dans des cures intensives).

4 réponses
  1. VERNET
    VERNET dit :

    VOUS AVEZ RAISON DANS L’ANALYSE DU PRODUIT ( jus de cornouiller )MAIS CE PRODUIT EST INTROUVABLE !!!!MAIS SI VOUS AVEZ UNE ADRESSE JE SUIS PRENEUR
    CORDIALEMENT

    Répondre
    • Lise Bernard
      Lise Bernard dit :

      Bonjour. En effet les cornouilles ne sont pas commercialisées. Faites confiance aux enseignes pour y trouver un prochain intérêt. En attendant, soit vous avez la chance de disposer d’un jardin et d’un peu d’espace pour planter un cornouiller mâle. Soit vous suivez les résolutions de notre équipe et vous partez en randonnée pour en cueillir. Par contre il est vrai qu’il est davantage présent dans l’est de la France. Et autrement, nous ne voyons rien de mieux que de vous diriger vers d’autres baies comme les myrtilles ou framboises qui sont elles aussi riches en bienfaits pour l’organisme.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.