Grosse fatigue : Faites le plein d’énergie

Vous êtes fatigué(e) et plutôt à plat, vous avez beau vous forcer pour assumer toutes les tâches quotidiennes : rien à faire. Vous êtes en perte de vitesse, chaque pas vous coûte, vous dormez mal et vous n’arrivez plus à récupérer.

Conseils d’hygiène de vie

Pour retrouvez la forme et faire le plein d’énergie et de bien-être, voici quelques conseils d’hygiène de vie et de santé.

Votre rythme biologique : sommeil, relaxation

SommeilRelaxation

Sommeil Relaxation

Il est important de respecter votre rythme biologique naturel. Observez dans la journée les moments où vous avez le plus d’énergie et de capacité de concentration. Les heures où finalement malgré la fatigue vous êtes le plus efficace.

Dans la mesure du possible, essayez de profiter de ces moments-là pour faire les tâches les plus fatigantes qui vous demandent savoir-faire et concentration.

Levez-vous tous les jours à la même heure et prenez le temps nécessaire pour vous préparer calmement. Et si possible également le week-end et les lendemains de fête.

Quand votre nuit aura été trop courte, vous pouvez faire une courte sieste, entre 15 et 30 minutes maximum. Installez-vous plutôt dans un fauteuil confortable ou sur votre canapé. Si vous devez vous isoler, faites votre sieste allongée sur votre lit et non pas dans votre lit, ce qui risque de vous endormir trop profondément et trop longtemps.

Vous pouvez vous détendre en pratiquant la respiration profonde. De longues inspirations et expirations, sans forcer, en gonflant le ventre à l’inspiration.

Visualisez l’air qui pénètre dans votre corps : les poumons qui se dilatent le gonflement de votre ventre, le mouvement du diaphragme.

Quand vous sentez la détente gagner tout votre corps, essayez de visualiser un espace de douceur, un paysage, une ambiance qui vous détendent.

Ce genre d’exercice peut se faire à tout moment de la journée. En voiture dans les embouteillages, au bureau. Vous fermez les yeux et amenez toute votre attention, tous vos sens à l’intérieur de vous en vous isolant de l’extérieur.

Avec l’habitude, vous aurez facilement cette aptitude à vous déconnecter et à vous détendre rapidement pour vous ressourcer à votre énergie vitale. Ce sera bien plus efficace que tous les dopants et excitants possibles.

Votre régime alimentaire

Régime Alimentaire © Bruno

Régime Alimentaire © Bruno

Gardez un horaire régulier pour vos repas. Votre système digestif vous en sera reconnaissant. « Manger Léger » en privilégiant les fruits et légumes FRAIS.

Faites plutôt 5 petits repas que 3 gros repas. Pensez pomme, banane, fruits de saison, fruits secs, amandes, noisettes, noix de cajou, par exemple, plutôt que les grignotages de sucreries, gâteaux, chips, etc., pour vos encas en milieu de matinée et d’après-midi.

Un intervalle d’au moins 6 h entre les repas est salutaire, 3 h en cas de 5 petits repas. Idéalement, vous devriez dîner avant 20 h. En tous cas, n’allez pas vous coucher avant au moins 3 heures après votre dernier repas.

Buvez de l’eau régulièrement. Cela aide à éliminer la fatigue, à faciliter la concentration et vous enlèveront les envies de sucreries et autres grignotages nocifs.

Aérez-vous, respirez et bougez. Promenez-vous en forêt seul(e), ayez une activité physique douce et régulière, chassez vos soucis et vivez le moment présent.

Faites un grand nettoyage de printemps. Pour vous aider à chasser votre fatigue, c’est aussi quelque chose à faire pour chasser les toxines de votre organisme.

Faites des mini-diètes régulièrement

Mini-Diete©fotolia.com

Mini-Diete©fotolia.com

Durant une journée, vous allez consommer une seule sorte d’aliment. La quantité importe peu, car c’est la qualité qui prime. Choisissez de préférence des aliments biologiques comme :

> des pommes BIO cuites avec leur peau (lieu de résidence de la plupart des vitamines contenues dans les fruits)

> des haricots verts BIO

> du raisin bien mûr BIO (mâchez bien peaux et pépins).

Vous pouvez varier les plaisirs, changez d’aliment durant chaque mini-diète. Vous en faites dès que vous en ressentez le besoin.

Pratiquez le jeûne

Si toutes les cultures l’ont toujours recommandé et à toutes les époques, c’est qu’il a des vertus thérapeutiques efficaces et reconnues. Pour l’aborder, il s’agit de vous y préparer, car on ne commence pas un jeûne, même d’une journée, en faisant la veille un bon repas sous prétexte que demain vous serez privé(e) de nourriture.

Quelques jours avant de le commencer, réduisez les quantités d’aliments et allégez vos repas, notamment en sucres et en graisses que vous supprimez progressivement.

Buvez de l'eau © Fotolia.com

Buvez de l’eau © Fotolia.com

Augmentez vos boissons (eau, tisanes, jus de fruits et de légumes frais), et répétez-vous mentalement, plusieurs fois par jour : “Demain je jeûne, je me fais du bien et je retrouve la forme”.

Vous allez jeûner en étant tranquillement chez vous de préférence et en profitant pour vous détendre.

Vous buvez tout au long de la journée, au choix :
> de l’eau (la plus pure possible)
> du bouillon de légumes (fraîchement épluchés)
> des jus de fruits ou de légumes frais

Commencez par une journée et voyez comment vous avez supporté ce nettoyage. Si vous en ressentez l’utilité, prolongez votre cure d’une ou deux journées au maximum.

Votre jeûne terminé, vous revenez progressivement à une alimentation normale avec des soupes et des légumes le premier jour, des protéines végétales ensuite, et vous réintroduisez en dernier les protéines animales et les graisses.

Vous avez là différents moyens à mettre en place régulièrement pour éliminer la fatigue et retrouver une belle énergie.

Et vous que faites-vous quand vous êtes fatigué (e) et sans énergie ?

* Photo « sommeil » http://www.freedigitalphotos.net/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.