Chou Kale ou chou frisé, bienfaits et dangers

Chou Kale : bienfaits et dangers

Bien longtemps ignoré par les cuisinières de la deuxième moitié du XXème siècle, le chou frisé, ou chou Kale fait son retour. Les amateurs de détox et les vegans ont remis cet ancien légume au goût du jour. Adulé par certains et décrié par d’autres, voici les deux facettes du chou Kale: bienfaits et dangers. Comme chaque aliment que nous offre la nature, il est important de le déguster sans excès pour profiter de tous ses bénéfices.

Les origines du chou Kale

Le chou frisé est un légume ancien, cultivé et consommé dès l’époque Romaine. A la différence du chou pommé, le chou Kale est une variété Acephala, privé de tête. Il pousse donc sous forme de tiges, plus ou moins allongées, ornées de feuilles. Nous avons tous déjà remarqué ces jolis choux multicolores qui ornent les massifs. Ce sont des choux frisés qui prennent différentes couleurs, allant du vert pâle, presque jaune, jusqu’au vert sapin, en passant par des teintes violettes.

Le chou Kale est une appellation commerciale qui regroupe en fait 3 variétés de choux vernaculaires (à feuilles) :

  • Le chou frisé – le plus courant
  • Le chou palmier
  • Le chou rouge de Russie

Fréquent sur les tables au Moyen-Âge, le chou Kale a été quelque peu évincé par d’autres variétés de choux dans les cuisines françaises. Il était alors utilisé comme fourrage pour nourrir le bétail. Il n’a néanmoins jamais cessé d’être consommé en Allemagne, Ecosse, Hollande et dans les pays Scandinaves.

La récolte du chou frisé débute en septembre, même si nos anciens recommandent d’attendre le commencement des gelées pour les récolter. Il est très facile aujourd’hui de trouver du chou Kale.

Comment cuisine-t-on le chou Kale ?

Chou Kale légume ancienReconnu depuis le début des années 2000 pour ses qualités nutritionnelles, le chou frisé fait un retour en force sur les étals des marchés. Les Vegans l’ont d’abord consommé dans des plats végétariens.

Cuit, le chou Kale est la star des soupes. Il se marie très bien avec les pommes de terre et les carottes pour accompagner des viandes en ragoût. C’est le légume d’hiver par excellence.

Comme le chou vert, il se marie parfaitement avec des saucisses ou du lard. Il trouvera sa place dans des potées maison et remplacera facilement son cousin.

Le chou frisé se consomme aussi cru, pour bénéficier de l’ensemble de ses bienfaits nutritionnels. Vous pouvez le consommer en salade, lorsque ses feuilles sont fraîches et fines. Il est par ailleurs devenu l’aliment de base de nombreux jus de légumes, réalisés avec un extracteur de jus. On le retrouve aussi dans des smoothies verts, aliment phare des cures détox. Il a d’ailleurs une couleur verte très intense, particulièrement conservée si vous utilisez un blender sous vide.

Les bienfaits du chou Kale

La teneur de vitamines, oligo éléments, antioxydants du chou frisé fait de lui un excellent allié de votre santé.

Les nutriments du chou Kale ou chou frisé

Le chou Kale vous aide à enrichir votre alimentation quotidienne en nutriments, apportant de nombreux bienfaits pour la santé. Voici par exemple la teneur pour différents nutriments d’un petit bol de chou cru (l’équivalent de 50 à 100 gr de feuilles de chou Kale) :

Teneur en Vitamine A : Environ 200% des Apports Journaliers Recommandés (AJR) (à partir de bêta-carotène).
Teneur en Vitamine K : Presque 7 fois les AJR.
Teneur en Vitamine C : Environ 130% des AJR.
Teneur en Vitamine B6 : 9% des AJR.
Teneur en Manganèse : Presque un tiers des AJR.
Teneur en Calcium : 9% des AJR.
Teneur en Cuivre : 10% des AJR.
Teneur en Potassium : 9% des AJR.
Teneur en Magnésium : 6% des AJR.
Teneur en Vitamine B1 (thiamine) : 3% des AJR.
Teneur en Vitamine B2 (riboflavine) : 3% des AJR.
Teneur en Vitamine B3 (niacine) : 3% des AJR.
Teneur en fer et phosphore : proportions avoisinant les 3% des AJR.

Le chou Kale : riche mais peu calorique

Chou Kale ou chou frisé : ses bienfaits pour la santéFace à sa richesse en nutriments, son apport calorique est négligeable. Sa teneur en glucides est en-dessous de 10%, dont une partie de glucides fibreux. Quant à son apport en matières grasses, le chou Kale contient surtout de l’acide gras oméga-3 (acide alpha linoléique).

Cette différence entre nutriments très présents et teneur en calories très basse font du chou Kale ou chou frisé l’un des légumes les plus denses en nutriments. Consommer le chou Kale ou chou frisé est un excellent moyen de respecter vos besoins quotidiens en nutriments.

Le chou Kale a de nombreuses vertus pour l’organisme et des propriétés médicinales.

Et cette richesse en nutriments permet à votre organisme de se défendre contre des maux plus ou moins graves.

Le chou Kale ou chou frisé : la recette minceur

Le peu de calories du chou Kale ou chou frisé fait de lui un allié minceur de choix. En outre, il contient peu de glucides, dont la plupart sont des glucides fibreux. Ces derniers, tout en réduisant l’index glycémique, améliorent l’action du système digestif. Ils nourrissent aussi le micro biote intestinal. Manger du chou Kale peut contribuer à éviter les problèmes de constipation et ainsi l’élimination des aliments.

Des problèmes de vue : testez le jus à base de chou Kale

Les problèmes de vue sont connus par beaucoup d’entre vous. En prenant de l’âge la vue baisse. Certains nutriments peuvent aider à diminuer l’effet de l’âge et du vieillissement sur la vision. C’est le cas de  la lutéine et de la zéaxanthine, ainsi que des antioxydants caroténoïdes. Ces nutriments sont présents dans le chou Kale ou chou frisé. Ainsi, la cataracte et la dégénérescence maculaire sont deux troubles de la vision qui peuvent être ralentis par la consommation de chou Kale.

Cuisinez le chou Kale pour améliorer votre système immunitaire

Lutter contre les agressions quotidiennes, c’est aussi un sujet qui nous concerne tous. Et en certaines périodes, notre organisme fatigué peine à lutter contre ces agressions. C’est notamment le cas lors des changements de saisons.

La nature est bien faite, puisque le chou Kale se récolte en automne, justement lorsque nous avons besoin de renforcer notre système immunitaire.

Sa richesse en flavonoïdes (dont la quercétine) met ses qualités anti-oxydantes au service de notre organisme fatigué.

Le chou Kale a la propriété de prévenir le cancer

Ces antioxydants, comme le glucosinolates, et les flavonoïdes comme la quercitrine et le kaempférol, sont aussi réputés pour prévenir le développement des cancers. En effet ceux-ci sont favorisés par les dommages oxydatifs provoqués par les radicaux libres. La consommation d’aliments riches en anti-oxydants est donc un atout important pour lutter contre le cancer.

Les contre indications du chou Kale

Le chou Kale et votre estomac

Comme chaque aliment consommé, la recette idéale du chou Kale est de ne pas en abuser. En effet, tout comme ses autres cousins les choux, il est difficile à digérer et il malmène l’estomac. Si vous abusez de sa consommation, vous pourriez ressentir des ballonnements, voire des brûlures d’estomac.

Le chou Kale : un abus qui peut provoquer des calculs rénaux

Sa richesse en oxalates pourrait selon certaines études provoquer des calculs rénaux. Bien sûr, il faudrait en consommer très souvent et en grandes quantités.

Les choux dont le chou Kale ou chou frisé : ennemi de la thyroïde

Toutes les plantes crucifères sont déconseillées en cas de problèmes thyroïdiens. En effet les goitrigènes peuvent entraver la fonction de production d’hormones de la thyroïde.

Cuisiner le chou Kale ou boire des jus à base de chou Kale ?

Tout dépendra de vos préférences. Et autant varier les plaisirs.

Réaliser des jus avec du chou Kale ou chou frisé

Des jus à base de chou KaleLe chou Kale est un aliment parfait pour passer à l’extracteur de jus. Tous ses nutriments, vitamines et oligo éléments sont conservés lors du broyage à faible vitesse. Vous pouvez ainsi confectionner des jus verts à base de chou Kale, de pommes vertes, de persil et de gingembre. C’est une des recettes de jus au chou Kale que vous pouvez retrouver sur notre article à propos des jus détox pour l’élimination des toxines.

Les smoothies verts avec du chou Kale

Si vous souhaitez suivre une cure détox, la consommation de smoothies est une bonne idée. Profitez de la profusion des choux Kale sur les marchés en septembre et octobre pour réaliser de délicieux smoothies. Retrouvez nos recettes de smoothies verts sur notre article.

Cuisiner le chou Kale ou chou frisé

Que ce soit en salade, en soupe ou accompagné de viande, les feuilles de chou Kale se cuisinent très facilement. Il suffit de retirer la branche centrale qui se est amère. Vous pouvez les faire revenir avec un peu d’ail, simplement dans une poêle, tout comme de jeunes pousses d’épinards.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.