Comment adoptez un régime sans viande

Les inconvénients de la viande et les raisons d’adopter un régime alimentaire sans viande tout en équilibrant vos repas et votre alimentation.

4-AnimauxFerme©-egonzitter-Fotolia.comActuellement et de plus en plus, nous prenons conscience que de se nourrir de la chair des animaux pose des problèmes de conscience et de respect du monde animal.

Sans parler des dommages irréversibles que provoque l’élevage intensif sur l’environnement.

Notamment : « L’agriculture produit plus de gaz à effet de serre que tous les moyens de transport confondus. » *

De plus, il est maintenant reconnu que de manger trop de viande rouge et de charcuterie est nocif pour la santé.

L’alimentation carnée, à cause des toxines, purines et excitants du système nerveux qu’elle contient, reste indéniablement un sujet préoccupant pour toute personne soucieuse de sa santé et de son régime alimentaire.

En sachant que la viande issue de l’élevage industriel représente un réel danger, car les insecticides s’accumulent dans les graisses au cours du temps et tout au long de la chaîne alimentaire.

Il en est de même pour les gros poissons, qui en mangeant les petits, deviennent au fil de l’eau de véritables réservoirs d’insecticides qui seront au bout de la chaîne, absorbés par nous.

Il en va de même pour les bovidés qui mangent de l’herbe traitée et qui mettent ainsi en réserve les toxiques que nous consommerons dans leurs chairs.

En moyenne, les viandes et les poissons contiennent des dizaines de fois plus d’insecticides que les végétaux.

Viande-©-PhotoRack.net

Viande-©-PhotoRack.net

La solution pour éviter cette pollution c’est d’adopter au maximum une alimentation végétarienne, ou de consommer poissons et viandes en provenance d’élevage biologique.

Mais, même bio la viande consommée en grande quantité est une source d’intoxication importante pour notre système digestif.

En effet, la viande entre rapidement en putréfaction. Contrairement aux mammifères carnivores, notre tube digestif est quatre fois plus long et la viande y séjourne plus longtemps.

Dans l’intestin humain, la viande ne s’évacue généralement pas assez vite pour éviter cette putréfaction, surtout chez les personnes présentant ne serait-ce qu’une légère tendance à la constipation.

D’autre part, certains mélanges au cours du repas ralentissent franchement le processus de digestion de la viande.

L’association de la viande à une autre protéine ralentit considérablement la digestion et génère toutes sortes de toxines.

Par exemple un steak avec un œuf à cheval, un chili con carne, un gigot aux flageolets ou un fromage après le rôti, sont à éviter.

Un autre mélange encore plus nocif consiste à associer la viande aux aliments acides.

Quand vous mangez de la viande, vous devez exclure de l’assaisonner avec de la moutarde, du vinaigre, du citron.

Également, commencez ou terminez votre repas de viande avec à une coupe de champagne, une salade vinaigrette, un yaourt, des fruits ou des sucreries sont toxiques.

En fait, la meilleure association, pour la viande, est les légumes verts. Par exemple un steak haricot vert, sera préférable à un steak frites salade.

Comment compenser un régime sans viande

Céréale-complète © taka-omi - Fotolia.com

Céréale-complète © taka-omi – Fotolia.com

Les protéines sont utiles. On les retrouve aussi bien dans les muscles et dans le sang que dans les cellules en général, dans les os et les dents. Elles sont, d’autre part, essentielles à la formation des anticorps, des hormones, des enzymes, etc.

Dans le tube digestif, les protéines sont dégradées en acides aminés et certains de ces acides aminés sont indispensables. **

Lorsqu’un acide aminé est manquant ou insuffisant dans une protéine, cela empêche la parfaite assimilation des autres acides aminés.

Les céréales, par exemple, manquent de lysine et de leucine. À cause de ce déficit, c’est l’ensemble des acides aminés constituant la protéine de cette céréale qui sera incomplètement utilisé.

En associant ainsi, dans un même plat ou un même repas, la céréale avec du Tamari, des légumineuses, un oléagineux, de la levure maltée ou des œufs, l’assimilation des acides aminés est optimisée.

En revanche il est particulièrement déconseillé de mélanger au cours d’un même repas des légumineuses avec des produits laitiers, du soja ou de la viande.

La vitamine B12 est également indispensable dans votre régime sans viande. Cette vitamine n’est pas présente dans les protéines végétales.

Vous la trouvez dans les laitages, les œufs, le tempeh (préparé avec du soja jaune et de la noix de coco, ce produit fermenté est très riche en protéines (19 %) et en vitamine B12.) ou dans la spiruline .

Les produits de votre alimentation sans viande

BulletsOrangeGloss_0005_Che

Seitan ©-Marta&Cla-Fotolia.com

Seitan ©-Marta&Cla-Fotolia.com

Le Seitan qui est un produit à base de gluten de blé est plus riche en protéïnes que la viande . Il se prépare comme la viande, c’est à dire haché, sauté, en sauces, en pâtés ou en farces.

Extrêmement pauvre en graisses, en cholestérol et en purines, le Seitan est vraiment un aliment de grande qualité, qui contient 25 % de protéines et se digère très facilement… sauf si vous êtes allergique au gluten.

BulletsOrangeGloss_0005_CheLe Tofu qui est un caillé égoutté obtenu à partir du lait de soja. Il contient 12 % de protéines, beaucoup d’acides gras insaturés, de lécithine, de vitamines (A, B, D, E, K) et de sels minéraux (phosphore, fer, manganèse, calcium).

BulletsOrangeGloss_0005_CheLe Miso qui est une sorte de pâté de soja jaune fermenté et très salé. Loin d’être fade, il sert au contraire de condiment et donne beaucoup de goût aux potages. La fameuse soupe de miso japonaise est excellente en début de repas pour ouvrir l’appétit.

BulletsOrangeGloss_0005_CheLes oléagineux et fruits secs, c’est-à-dire l’amande, la noisette, la noix, la cacahuète, la noix de cajou, la noix du Brésil, le pignon de pin, la pistache, la noix de coco et le sésame. Ils sont aussi riches en protéines qu’en lipides, on les consomme frais ou séchés, concassés, en purée, en confit ou encore en lait.

BulletsOrangeGloss_0005_CheEnfin, les compléments alimentaires, que vous pouvez ajouter quotidiennement à vos plats. Nous en parlerons plus en détail dans le prochaine article.

Vous voyez qu’il y a des ressources qui vous permettent d’adopter un régime alimentaire sans viande. Voici d’ailleurs sur ce blog les 15 aliments les plus riches en protéïnes végétales : « Actualité Bio« 

Sources
* http://www.courrierinternational.com/article/2011/02/17/renoncer-a-la-viande-une-fausse-bonne-idee
** http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/17181-acide-amine-essentiel-definition

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *